Olivia Quetier

Ecrivain

www.oliviaquetier.com

Cliquez ici pour modifier le sous-titre

Trop bien la lecture de ce Tim, on ne le lâche pas et on a envie de le rencontrer. Existe t il? on s' y reconnait en tant que homme, père, fils ...
merci pour ces excellents moments de lecture. D.

je viens de dévorer Tim au coeur d'or en deux jours. Captivée par cette aventure comme le roman d'une vie. Il y a tant d'émotions , de tendresse , de vie et cela me parle tellement. J'ai vraiment adorée . Quel talent. On voudrait avoir la force de Timothé.
J'attends avec impatience le suivant. C.

Attachant Tim qui ne desespère que très rarement, belle voie de désistance, l'impasse aurait pu être son issue, il a trouvé une autre voie. Ainsi, ne pas se laisser définir par les autres, prendre sa parole en mains et son envol...
Merci C.

Tim au coeur d'or est un très beau roman qui conte l'histoire d'un guerrier, Tim, sur son chemin de vie. Chaque obstacle accroît sa détermination et malgré les nuits noires qu'il traverse, son parcours est lumineux. Tim n'est pas seul, il a à ses côtés des alliés, de vrais amis qui cheminent avec lui et le guident. A bout du chemin, tous verront en lui un jeune homme empreint d'une sagesse solennelle qui a réussi à ne pas devenir un adulte comme les autres mais à rester enfant, avec ses pinceaux, au-dessus du tumulte du monde. D.

J'ai terminé hier,en fin d'après midi,Tim au coeur d'or. J'ai quitté à regret son univers et son histoire. Je ne me permettrai pas de dévoiler la fin!
J'avoue avoir été,dès les premières pages happée par l'histoire de cet adolescent qui se bat pour construire une autre vie que celle toute tracée par son entourage. L'importance des amis qu'il rencontre et qui,sans forcément s'en rendre compte, l'aident à persévérer dans cette voie difficile.
Si vous voulez découvrir Tim et son univers,n'hésitez pas,vous passerez un délicieux moment entre tranche de vie et introspection. C'est quelquefois difficile et finalement...Mais chuuuut. .. Vous découvrirez par vous même. A. 


C'est un très beau roman. Pas de rebondissements, d'enquête, de fantastique, juste la vie de Tim, avec ses moments de bonheur et de tourment. Un jeune homme qui tente de remonter à la surface avec son boulet constamment accroché à lui et qui essaye de le ramener dans les profondeurs à chaque étape de sa vie. Un jeune homme courageux, plein d'espoir, qui lutte. M.

Une histoire de vie qui ne peut pas nous laisser insensible. On se met facilement à la place du personnage au fil de la lecture. Entre l’adolescence et la vie adulte, nous allons assister aux propres choix de Tim. Nous ne pouvons qu’espérer nous lecteurs, que ceux-ci se révéleront positifs au fils des années.
La relation avec sa mère est nocive, mais le choix est difficile pour lui, soit il reste, soit il fuit mais dans les deux cas il n’en ressortira pas gagnant. Les problèmes engendrés par l’alcool sont présents dans le livre, on peut ressentir la détresse d’une famille face à cette terrible addiction.
Dans cette histoire bouleversante, nous rencontrons la beauté d’une amitié vraie et sincère, qui va perdurer dans le temps. Le milieu artistique est évoqué par le dessin et ses diverses techniques, ce qui va donner un but au personnage.
Nombreux sont les sentiments qui nous parcours au fil de cette lecture, le doute, le chagrin, l’impuissance, la révolte mais aussi des questionnements sur la destinée, nos choix de vie…
Nous voulons toujours plus que ce que l’on possède au risque de tout perdre. La vie est une éternelle source de choix cornéliens, qui dès l’adolescence auront un impact inévitable sur notre devenir adulte. L’auteure possède une belle plume, très agréable à lire, on y ressent toute la passion et le travail à travers la narration de ce texte.L.

Ce roman fait partie des pépites, parce qu'on y parle d'identité, d'histoire familiale, de construction de soi.
Tim est un peu perdu, entouré par des parents qui depuis trop longtemps, s'enferment dans le silence. Il s'évade à sa manière, avec les amis ou seul avec ses dessins dans la forêt. Il ambitionne son futur à Paris, de vivre de son art, d'être heureux et d'être lui-même. On est touché par l'émotion qu'il dégage, sa force de caractère, ses convictions. Il y a des zones d'ombre dans son histoire qui s'enracinent, blessent, orientent bien malgré lui. On suit Timothé sur son chemin chaotique, courageux à la recherche du bonheur, de lui-même.
L'écriture est infiniment discrète, sensible, elle nous parle au plus profond de nous dans une intimité qui nous bouleverse. Il faudra du temps pour comprendre, accepter, guérir. Le processus est lent, introspectif, nécessaire et salvateur. Tim le sait bien, pour lui et les siens. À son tour père, rien n'est aussi simple et il aura à faire des choix...
Ce récit complexe, appelle à dépoussiérer les fantômes d'un passé pour ne plus en avoir peur et vivre avec, pour, enfin : aller de l'avant ! S.

On va voir Tim évoluer et se construire en essayant de rejeter puis accepter son héritage et découvrir les étapes difficile qui feront de lui un homme. Il ne sera pas épargné tout au long de ce livre et se montrera parfois imparfait mais tellement humain et par cela il est très facile de "croire" en ce personnage dont la psychologie est très bien décrite ainsi que celle des autres personnages qui ne sont pas si secondaires...
Si vous voulez savoir si Tim réalisera ses rêves, quel homme il deviendra et s'il est possible de sortir de son shèma familial ou si nous sommes obligés de toujours le reproduire et que l'on ne peut jamais sortir de son milieu et de ses origines il vous faudra lire ce lire.
En bref, un très bon premier livre qui repose sur la psychologie des personnages et son réalisme qui vous fera passer un bon moment et vous questionner tout en vous émouvant. Pas mal pour une première ! J'ai hâte de découvrir un autre livre de cet auteur. P.

J’ai vraiment adoré ce roman. Tim mettra tout en œuvre pour réussir à vivre la vie qu’il voulait. Un métier qu’il aime, une femme, un enfant et surtout une famille « normale » Malgré qu’il est eu à se battre contre sa mère, son père, les professeurs, il n’a jamais baissé les bras. Olivia Quetier a écrit une magnifique histoire. Sa passion d’écrivaine se reflète dans son écriture, car elle réussit à nous faire ressentir pleins d’émotions. L’histoire est vraiment bonne et très captivante. Qu’on le veuille ou non, dès les premières pages, nous tombons en amour avec Timothé. C’est un excellent roman que je vous invite à découvrir. M.
je viens de le quitter ce Tim aux mille questions, il a de la chance d'avoir trouvé la réponse essentielle à 40 ans. J'ai aimé tous les personnages, même ce papa silencieux. J'ai imaginé ses peintures, et je les ai aimées aussi. Et je me dis, Tim aurait eu des parents aimants, n'aurait vendu aucune bd et aucune toile, n'aurait pas eu de femme, que serait-il devenu ? Vous le saurez dans un prochain roman......................Non, je ne veux pas le savoir. Ce Tim nous donne l'espoir que tout est possible, il faut juste avoir confiance, et là ! c'est là la difficulté. Merci Olivia j'ai aimé ce premier roman. G.